La pureté, un véritable état d’esprit japonais

Le Japon est un pays où la recherche de pureté de l'âme et du corps est très présente. On vous explique tout cela dans cet article : onsen, Osoji, shintoïsme​,...

La pureté, un véritable état d’esprit japonais
Autre article

La propreté ou pureté sont des notions qui au Japon sont très importantes dès le plus jeune âge. Cet élément fait véritablement partie de la culture nipponne. On retrouve l’origine de cette tendance dans l’influence du shintoïsme, la religion la plus ancienne au Japon et qui a même été la religion d’État pendant de longs siècles. La pratique de cette religion a baissé de nos jours, mais les rituels de cette religion demeurent encore fortement dans la vie quotidienne des Japonais.

C’est quoi les pratiques shinto ?

Le shinto, c'est bien plus qu’une religion, c’est une manière de penser. Les Japonais considèrent qu’il y a des dieux partout, il faut donc respecter les lieux de vie en communauté pour respecter les dieux. Cela donne aux japonais la responsabilité de prendre soin des lieux communs afin de montrer qu’ils sont avec les dieux. C’est pourquoi les Japonais aiment laisser une ville propre dans leur pays, mais aussi en France. Nous avons vu récemment dans la presse qu’un groupe de Japonais à Paris avait plaisir à nettoyer les rues de Paris qu’ils trouvent mal entretenu.

Le shintoïsme donne une très grande importance aux rituels de propreté ainsi qu’à la purification. Au-delà, même de nettoyer les rues, il y a l’idée d’unité entre le corps et l’âme. Ainsi, un individu va avoir envie de créer une unité entre sa personne et son milieu. On traduit cela par le principe de pureté appliqué à toute la vie de tous les jours, il faut que chaque chose soit à sa place et que chaque lieu possède une fonction bien définie. C’est ainsi que les Japonais ne mangent généralement pas en extérieur, car ils ne considèrent pas cela comme un lieu prévu à cet usage. De même, les Japonais ne jettent habituellement pas leurs déchets dans la rue mais les gardent pour les jeter chez eux.

Apprentissage de la pureté

apprentissage pureté

La culture de la propreté est éduquée aux petits garçons et aux petites filles, dès le plus jeune âge, à l’école. Les enfants sont en charge de laver eux-mêmes la salle classe et même les toilettes. Il y a du temps prévu à cet effet. Cette sensibilisation dès le plus jeune âge permet de transmettre aux enfants des valeurs fortes comme l’humilité, la modestie et la solidarité. Il s’agit alors d’une pureté intérieure à devenir un meilleur citoyen. Si les Japonais font un test de pureté, alors ils auraient certainement un meilleur score que les européens grâce à l’ensemble de ces pratiques.

Une autre pratique est l’Osoji, c’est un rite de purification qui intervient au Japon le premier jour de l’année. Ce rite a pour but de faire un grand nettoyage de la maison ou des bureaux de son entreprise. L’Osoji s’accompagne aussi de bonnes résolutions.

Les bienfaits de l’onsen

bienfaits des onsen

Au pays du Soleil levant, le bain est un rituel qui associe propreté du corps et pureté de l’esprit. Ce loisir c’est la recherche du plaisir et l'évitement des souffrances, c’est aussi un facteur de lien social, le bain japonais symbolise un art de vivre.

Un onsen est un bain thermal japonais. Il s'agit de bains chauds, généralement communs, intérieurs ou extérieurs, dont l'eau est issue de sources volcaniques parfois réputées pour leurs propriétés thérapeutiques. Les sources thermales japonaises sont réputées pour aider à soigner de nombreuses maladies, dans certains parcs même les singes aiment se prélasser dans les bains d’eau chaude.

L’onsen est une pratique très courante qui fait partie des choses à tester quand on visite le Japon. On profite ainsi d’un cadre naturel habituellement très beau, tout en se purifiant.

Toutes ces pratiques font de cet archipel un lieu unique où la pureté est un mot qui règne en maître.

Mis à jour  

laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être publiés.