Éventail Japonais


L'éventail japonais, accessoire de mode indispensable

L’éventail japonais est une icône très reconnaissable de la culture japonaise et fait partie d’un ancien métier de création japonais dont les origines ne se trouvent qu'au Japon. Bien plus qu’un simple accessoire pour brasser de l'air, les éventails japonais sont intimement liés à la longue et fascinante histoire du pays du soleil levant. Aujourd’hui, ils restent un médium artistique important et un accessoire de mode élégant. nous vous faisons un petit aperçu de tout ce que vous devez savoir sur les éventails, leur histoire, leurs influences ainsi que leurs utilisations.

Il existe deux types d'éventails au Japon :

  • le Uchiwa, éventail de forme ovale très souvent conçu de forme ronde et possèdant un manche non pliable.
  • le Ogi, (ou sensu), est une invention japonaise. La légende raconte que ce serait un paysan qui aurait conçu cet objet après avoir observé les ailes d'une chauve-souris qui se pliaient et se dépliaient.

L'éventail mural japonais, son histoire

Dans l'histoire, les éventails à main japonais étaient des outils des aristocrates et de la classe des Samouraïs. C’était une façon de signifier le statut social, il n'était qu'utilisé par une élite. Il permettait même de communiquer des messages. La première observation de l’éventail japonais remonte au VIe siècle de notre ère, lorsque les tombes étaient ornées d’images d’éventails.

Dans le registre historique officiel chinois de la dynastie Song (960-1279), il est écrit que le moine japonais Chonen a offert des éventails pliants à l’empereur de Chine en l'an 1000, ce qui fait de l’éventail pliable japonais une invention originale, à une époque où l’apprentissage des technologies allait dans une tout autre direction. La popularité de l’éventail japonais s’est également répandue en Corée : au XIe siècle, les envoyés coréens à la cour chinoise ont apporté avec eux des éventails pliants fabriqués dans le style japonais.

Retournons maintenant au Japon, pendant la courte période Heian, ces éventails ont connu un tel succès que des lois ont été créées pour restreindre leur utilisation à des classes sociales particulières. Généralement fabriqué à partir de Cyprès d'Hinoki et de fil, le nombre de bandes de bois sur chaque éventail était censé refléter le rang et le statut de son propriétaire.

Au XVe siècle, les éventails japonais d’artisanat étaient si vénérés que le Japon commença à les exporter en Europe, y compris en Chine, d’où ils se frayèrent un chemin sur la route de la soie. Aux 18e et 19e siècles, ces éventails étaient même devenus un accessoire de mode désirable pour les femmes européennes aisées. En parlant d'accessoires, n'oubliez pas de vous procurer une ceinture obi parmi notre large collection afin de finaliser entièrement un look japonais digne de votre kimono !